Google+ Followers

jeudi 8 janvier 2015

Charlie nous a unis

Depuis hier, je viens sur ce blog, j'écris, j'efface et finalement je pars.
Rien de ce que j'avais à dire n'était assez intelligent ou pudique pour être partagé. Rien, jusqu'à ce soir.
Hier, j'ai pleuré. Plusieurs fois pendant la journée, parce que j'avais été blessée comme des millions de gens. Parce que j'ai eu peur surtout.
Je me suis dit que cette tuerie allait mettre le feu aux poudres. Que l'amalgame servirait de mèche.
Je me suis dit que les musulmans allaient être pris pour cible et qu'ils se défendraient. 
Je me suis dit que d'autres fous en profiteraient pour tuer au nom d'idéaux qui sonneraient faux.
Je me suis dit que l'homme était un loup, une fois encore.
Et puis j'ai vu les images des rassemblements, les témoignages des gens, les dessins poignants. J'ai vu l'Homme s'unir sans rage, avec son seul amour comme réponse. Et la solidarité. 
J'ai vu des gens comme un seul être pleurer sans pudeur comme on peut le faire lorsqu'on se sent entourés de gens bienveillants. 
J'ai vu des journalistes portant le deuil qui refusaient de s’arrêter le temps de pleurer. Qui refusaient de se taire. 
Et j'ai pleuré. Une fois encore. 
Au milieu des loups, il y a des Hommes. 


1 commentaire:

  1. J'aurais pu écrire la même chose mais avec moins de talent...
    <3 <3 <3

    RépondreSupprimer